Vallée de la Save - Castera-Vignoles


Castéra-Vignoles



Castera Eglise
Castera An I

S'il y a encore quelques vignes à Vignoles, le souvenir même d'un château qui aurait donné son nom à Castera a disparu... Il y avait bien deux communautés distinctes et le cadastre napoléonien hésitait encore en indiquant « commune de Castera » et « commune de Vignoles »... raturées.
On aimerait pouvoir assurer qu'Etienne de Vignoles, dit « La Hire », compagnon de Jeanne d'Arc, est un enfant du pays ! Mais absolument rien ne le prouve et il est plus certainement né à Préchacq, près de Dax... un Gascon quand même !
Les deux villages ont assez vite et longtemps dépendu des seigneurs voisins, de Ciadoux ou Guitaut, par exemple... et ne possédaient ni église ni cimetière depuis longtemps (un chemin de l'église indiqué sur le cadastre de 1833 à Vignoles rappelle un très ancien édifice...). Les services religieux étaient assurés par les curés d'Escanecrabe.
C'est un enfant de la commune, né en 1858, Raymond Bergougnan, industriel du pneu à Clermont-Ferrand qui a fait construire la chapelle à Castera.
A l'écart des grandes routes, la petite commune est aujourd'hui particulièrement paisible et son patrimoine est fait de paysages discrètement humanisés depuis des siècles : comme le montre la belle dédicace sur une maison construite « l'an I de la Liberté » !