Vallée de la Save - Montmaurin


Montmaurin





Une carrière de la vallée de la Seyguade, ruisseau affluent de la Save, a livré une mandibule qui se trouve être un des vestiges humanoïdes les plus anciens découverts en France ... avec le crâne de Tautavel ! Elle a été trouvée par Raoul Cammas en 1949, un moulage est visible au musée du village...
C'est entre 1946 et 1961 que Montmaurin devient célèbre quand sa villa, fouillée méthodiquement par Georges Fouet , devient la villa gallo-romaine modèle, étudiée depuis dans toutes les classes de sixième en France !
Monument historique depuis 1953, cette belle villa du IVème siècle qui a succédé à une plus ancienne (milieu du 1er siècle après J-C) a été la résidence de riches aristocrates gallo-romains tout en étant le centre d'une grande exploitation agricole... profusion du marbre, mosaïques, statuettes et maquette exposées au musée évoquent l'importance de cette villa sans doute prospère jusqu'au Vème siècle.
Les habitants ne sont plus groupés en majorité en bord de Save comme dans l'antiquité mais en hauteur, là où a été créée une bastide en 1317 par la Comtesse de Foix et Raymond de Larroque. Mais le cimetière est resté en bas près d'une résurgence de la Save, à l'entrée des gorges : s'y élève une chapelle, Notre-Dame de la Hillère... Des ruines gallo-romaines y sont aussi visibles.
Très tardive, la création de la bastide n'a pas permis un développement important. La piscine actuelle occupe l'emplacement du château des de Gestas, démoli entre les deux guerres.
Une branche de cette grande famille de guerriers gascons, originaire du pays de Soule, entre Béarn et Basse Navarre a été présente à Montmaurin du XIVème au XIXème siècle ! Le dernier marquis de Montmaurin, Alexandre y est né en 1820, son père était maire de la commune sous la Restauration.