Vallée de la Save - Saint Pé Delbosc


Saint Pé Delbosc




Les bois n'existent plus du tout ! Ils ont été défrichés entièrement au treizième siècle et les moines de Nizors y ont fondé une bastide en 1277 dont ils sont restés seuls seigneurs jusqu'à 1790. La fondation a même obtenu une charte des coutumes en 1297 mais ne s'est pas développée.
Le village, à l'écart de la route qui joint Boulogne à l'autoroute, est paisible autour d'une majestueuse église réédifiée au XIXème siècle. Le quartier le plus animé a été le site de Rebirechioulet, à tel point que des cartes postales anciennes appellent ainsi le cœur du village ! Ce nom désigne en fait, toujours aujourd'hui, l'important carrefour de deux routes construites au XIXème siècle : celle dont le tracé existait déjà en 1800 entre Boulogne et Martres-Tolosanes, par Aurignac et qui a été complétée par Boulogne-Saint-Gaudens en 1846 et celle de 1847 entre L'Isle-en-Dodon et Montréjeau.
Ce grand carrefour, où prospérèrent, auberges, restaurants et commerces a vu ensuite la construction d'une gare sur la ligne Toulouse-Boulogne au début du XXème...
La fermeture de la voie ferrée en 1949 et l'ouverture de l'autoroute A 64 à partir de 1977 ont beaucoup réduit l'activité de ce carrefour.