Vallée de la Gesse - Péguilhan


Péguilhan




Première baronnie du Comminges, Péguilhan a une longue histoire bien traduite par la cuve baptismale de son église juchée sur un cippe funéraire gallo-romain !
C'est une grande commune de 1852 hectares qui s'étend entre Save et Gimone : le village s'allonge sur la crête qui domine la Gesse et, entre Gesse et Gimone s'étend en pente douce, ce qu'on appelle la « Camelle », quartier jadis assez peuplé.
En 1272, des coutumes et franchises furent accordées aux habitants de Péguilhan par les co-seigneurs, Bernard, comte de Comminges et Arnaud de Coaraze. Les barons furent ensuite issus de la famille de Comminges. L'attitude modérée de « M. de Péguilhan » au sein des Etats de Comminges, durant les guerres de religion amena Henri IV à accorder le titre de vicomte à Jean-Jacques de Comminges en 1597 et en 1612, Roger devint Comte.
Le fief passa ensuite par mariage aux Haget qui construisirent le château actuel puis aux Villeneuve dont plusieurs membres furent maires au XIXème siècle.
Pendant plusieurs siècles, le sol de Péguilhan a fourni des pierres pour la construction : un grès jaune, assez tendre et friable mais qui a su résister aux siècles !
Si la chapelle de Bétis n'est datée que de 1778, le château de Bonrepos, construit par la famille de Saint-Pastou à la fin du Moyen-Âge, dresse toujours fièrement son donjon carré...
Mais l'exploitation de cette pierre a servi aussi à l'édification, au début du XIVème siècle, de la muraille de la bastide royale de Boulogne et de sa grande église.